09 septembre 2022

Découvrez mes nouvelles oeuvres à La Galerie Gaudi à l 'occasion de la Foire Internationale d’Art contemporain ART3F PARIS

 

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman","serif"; border:none;} Chers Amis, Voici mes projets pour la rentrée 2022; - L’ exposition de ma dernière série sur le thème basque, à l’Agence Barnes de Saint Jean de Luz, est prolongée jusqu’au 25 septembre. - Ma participation à la Foire Internationale d’Art contemporain ART3F PARIS sous l’enseigne de la Galerie GAUDI. Cette foire internationale a lieu Porte de Versailles du 23 au 25 septembre. Vous découvrirez sur le stand de cette Galerie espagnole réputée une toute nouvelle série d’œuvres axées sur le thème du rôle de la femme au XXI ème siècle. 

 Ces œuvres, créées dans mon atelier parisien, sont peintes sur un support de simple, ou double plexiglas, pour un effet de profondeur et de transparence. J’ai mixé toutes les techniques que j’utilise: le monotype, le collage, le graffiti, le grattage, le pastel, la peinture à l’huile et l’acrylique. Les couleurs chatoyantes ont surgi de ma palette comme par enchantement. Je me réjouis de votre passage sur le stand de la Galerie Gaudi. Abrazo muy fuerte

20 juillet 2022

Vernissage de Hizelaya le 4 août 2022

  v\:* {behavior:url(#default#VML);} o\:* {behavior:url(#default#VML);} w\:* {behavior:url(#default#VML);} .shape {behavior:url(#default#VML);} Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} Vernissage de Catherine Monnoyeur le 4 août 2022 "L’art , c’est la rencontre…." Posté le 05 Juillet 2022 sur Barnes Côte Basque Vous pourrez retrouver les œuvres de Catherine Monnoyeur exposées cet été à l'agence Barnes de Saint Jean de Luz au 23 Boulevard Victor Hugo. Le vernissage aura lieu le jeudi 4 août 2022 à partir de 18 heures à notre agence de Saint Jean de Luz. Hizelaya est née à Roubaix en 1956. Son père, Philippe Derville, est artiste peintre, (lepeintrederville.com). Elle étudie la peinture et le dessin aux beaux-arts de Roubaix. Ses études terminées, elle part pour Paris. Là, elle se lance alors dans la vie professionnelle et choisit la communication et la création publicitaire, un domaine où elle va évoluer pendant dix ans. Depuis de nombreuses années, Hizelaya était tombée sous le charme de la Côte basque. En 2000, elle y plante sa boîte de couleurs et trouve son « écriture » dans ce paysage magnifique. C’est un ami, le peintre, Philippe Real del Sarte, qui l’incite à aller de l’avant. En 2004, ils exposent ensemble dans ce lieu mythique qu’est la Maison de l’Infante à Saint-Jean-de-Luz. Désormais elle se partage entre son atelier parisien (près de l’Arc de Triomphe) et son atelier au pied de la Rhune. Son thème favori, c’est le rejon (corrida à cheval). A l’origine de ce travail, un choc émotionnel lors d’une corrida aux arènes de Bayonne, le 5 Août 2006. Ce combat face au taureau symbolise pour Hizelaya son combat victorieux pour la vie face à la maladie. "J’ai beaucoup lu, je me suis documentée, j’ai dessiné mille fois toutes les postures du cheval en travaillant au Louvre sur les tableaux de Géricault. Je ne peins ce que mes yeux voient, je peins mes émotions. Mes mains prennent le pouvoir, bataillent avec mes couteaux, mes pigments, du sable,….je ne deviens plus qu’un automate qui livre sur la toile son subconscient. Je me concentre sur la tension, le mouvement et la vitalité". En 2014, c'est le fruit d'une rencontre avec Gonzalo Belmonte, professeur aux Beaux Arts qui me donna envie de m'inscrire pour trois années d'études : 2014-2015 : Première année. J’y vais à reculons. J’ai beaucoup à perdre. Je prends conscience de mes blocages. J’apprécie de peindre avec d’autres et nous nous coachons les uns les autres. C’est très enrichissant et cela va changer ma vision de l’art. 2015–2016 : Une année charnière. Je parle beaucoup avec Gonzalo Belmonte et je lis " Libérez votre créativité" de Julia Cameron et commence à écrire tous les matins. J’ai cerné mon sujet. Je veux parler de ma vie de femme et à travers moi de toutes les femmes, l’âge, égalité hommes-femmes, le couple. C’est encore vague. Mais j’avance vers une œuvre autobiographique. Je travaille beaucoup. J’expérimente le vidéoprojecteur qui me donne confiance. Je me lance dans une série abstraite LES ÉLÉMENTS, inspirée par les paysages basques. 2016–2017 : Je crée un série de 30 monotypes (estampes) à l’huile sur papier 50/60, en une semaine. Je trouve ça magnifique, je n’ai pas touché le papier, c’est facile. Mes femmes, les paysages, tout s'amalgame super bien. Sans intentions particulières, j’ajoute et colle des grilles pains, presse-purées et aspirateurs, des fauteuils et des canapés vides. Un vrai catalogue du BHV... Des nouveaux supports : Je me lance sur d'autres supports qui transforment ma création: je travaille avec du plexiglas, des sacs poubelle, plaque de four de recup... je fais des trous dans mes toiles, je peins sur des drap brodés de brocante, tout y passe ! Je peins maintenant sans juger mon travail, je me sens libérée dans mon processus créatif, autonome. 2017-2018 : Année stratégique. Ces trois années aux Ateliers des Beaux Arts de la ville de Paris ont changé mon concept de l’Art. L’art peut être pensé comme le lieu de l’espace de la rencontre possible, indirecte, médiatisée avec soi, avec l’autre, avec l’inconnu en soi, l’inconnu en l’autre. Dans toute expérience artistique à plusieurs, un geste, un mouvement, une trace de pinceau, une parole adressée … en entraîne une autre. Toute intervention mise au service d’une idée, d’une émotion, génère d’autres idées, d’autres sensations. La création d’une image crée de nouvelles images et engendre un processus. Il s’agit d’un engagement psychocorporel et pas seulement de la pensée. C’est cette nécessité de créer ensemble qui a déclenché la création de notre collectif des TATATAGUEUSES. De retour d’un voyage à Berlin avec ma classe des Beaux-arts où nous avons apprécié le street art omniprésent nous avons décidé de créer notre première œuvre de street art (sans autorisation) autour de la disparition de Simone Weill. C’est le début d’une aventure que je veux continuer à vivre dans d’autres spots que Paris, la Chine est mon prochain terrain de jeu. L’art , c’est la rencontre…. Oeuvre présentée en illustration : « Envergure », oeuvre collective Hizelaya/Hubert de Wattrigant, peinture sur toile / encre noire sur plexiglas.100/100.

16 mai 2022

Je vous attends au Mareyeur pour vous faire découvrir mes nouveaux monotypes sur le thème du paysage

 Invitation 19 mai, Le Mareyeur 38 rue de Vaugirard 75006 VERNISSAGE DE MON EXPOSITION  Chers amis, Je vous attends le jeudi 19 mai au Mareyeur: le restaurant d' Edith et Philippe Cuignache à partir de 17h30 jusqu’a 23h. "Au Mareyeur, nous aimons recevoir des artistes , que toujours nous connaissons , et surtout que nous aimons. Hizelaya , risque bien de nous surprendre, avec ses rêveries , la tête dans les nuages, les pieds sur Terre , et le regard lointain ….Découvrons ensemble cette source créative, et pleine de poésie…" Edith et Philippe Cuignache J'ai hâte de vous présenter cette nouvelle série de monotypes sur le thème du paysage. Je démarre à partir de notes journalières sur mes souvenirs, mes rêves, et des ébauches sur mon carnet "compagnon - de - vie". Je les peins ensuite à l'encre ou à l'huile sur une plaque de plexiglas, d'aluminium ou de cuivre. La peinture est ensuite pressée sur un papier, un drap... Puis je travaille les effets en ajoutant d'autres matériaux pour un résultat plus mystérieux. Quelle joie de vous retrouver à cette occasion. Abrazo fuerte Hizelaya L'exposition se tiendra du 20 mai au 20 juin 2022 Rendez-vous sur place avec l'artiste à la demande à hizelaya@hizelaya.fr Hizelaya 00 33 6 09 87 20 65 www.hizelaya.fr www.Hizelaya-leblog.fr
16 mars 2022

Hizelaya exposera au Mareyeur du 19 mai au 1er Juin 2022

HIZELAYA Peintures & Vidéos

 

 

LE MAREYEUR

38, rue de Vaugirard

Paris 75006

 

A quelques pas de l’exposition des Pionnières au Musée du Luxembourg,

 Hizelaya présente dans le restaurant charmant de ses amis Philippe et Edith Cuignache 

LE MAREYEUR 

une série d’oeuvres sur le thème de la liberté.

Dans son cheminement volontaire d’artiste hétéroclite, vous découvrirez une toute nouvelle expérience d’Hizelaya sur la vidéo.